Le Cap Fréhel : Un site historique, des paysages magnifiques…

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:blog

La Bretagne est riche de lieux et de monuments à découvrir pendant un séjour dans la région. C’est pour cette raison que votre camping des Côtes d’Armor Le Val de Landrouët se propose de vous présenter ici, le cap Fréhel !

Le Cap Fréhel, un site naturel exceptionnel et préservé !

Cette pointe de grès rose est un ensemble de falaises au nord des Côtes d’Armor, situé à plus de 70m au-dessus de la mer. Riche d’une faune et d’une flore spécifique, le site est classé pour sa population d’oiseaux et son intérêt à leur étude. Labellisé Grand Site de France depuis 2019 pour la volonté de préserver la beauté de ses paysages, le cap a réussi à y associer une mise en place d’accueil des touristes optimisée.

Le cap a également un patrimoine historique tout aussi riche : trois phares y ont été construits.

le phare actuelle accompagné du phare Vauban

Une histoire en 3 phares…

Le premier phare, aussi appelé le phare Vauban, haut de 15m est construit en 1701-1702 par Garangeau, sous l’influence de Vauban. Ce-dernier étant ingénieur, il trouve l’endroit stratégique pour prévenir d’une attaque maritime, anglaise notamment. Au départ allumé seulement en hiver, son allumage annuel est ordonné en 1717. L’éclairage au charbon est ensuite remplacé en 1774 par des réverbères alimentés par de l’huile végétale, et 1821 ils seront eux-mêmes remplacés par des réverbères à réflecteurs.

Le second phare, qui n’existe plus aujourd’hui, est construit de 1845 à 1847, d’une hauteur de 22m, il sera donc plus imposant et de meilleur état que son voisin. D’abord éclairé à l’huile minérale en 1875, c’est avec des vapeurs de pétrole qu’il le sera à partir de 1903. Malheureusement, utilisé par les Allemands lors de la 2nde Guerre mondiale comme poste d’observation, le phare est détruit le 11 août 1944 à la dynamite, le phare Vauban, quant à lui, restera debout.

Le troisième, le phare actuel, y est reconstruit à la place du précédent, de 1946 à 1950, sous la supervision de Jean Boyet. Le phare sera aussi électrifié pendant sa construction. Et le feu de la lanterne est visible jusqu’à plus de 100km, celle-ci surplombant la mer d’au moins 100m.

Vue éloignée du cap Fréhel où histoire, paysages et ornithologie se mêlent.Autrement dit, le cap Fréhel est un observatoire privilégié, aussi bien pour contempler la nature et les oiseaux, que le paysage maritime comme l’île de Jersey si on ouvre bien les yeux…ou tout proche, lui aussi situé sur une pointe : le fort la Latte.

 

Voilà, décidément les Côtes d’Armor regorgent de sites à visiter ! Et votre camping familial Le Val de Landrouët se fait un plaisir de vous présenter sa magnifique région !

Et pour un peu de repos après toutes ses visites, notre camping Le Val de Landrouët, situé autour d’un plan d’eau, vous propose plusieurs choix d’hébergement. Le village vacances possède des emplacements pour tentes, caravanes, camping-cars, et pour ceux qui préfèrent le confort, nous mettons des locatifs à disposition : chalets, gîtes, mobil-homes…à vous de choisir !