Forêt de Brocéliande : Un site aussi magique que mystérieuse

Le site le plus légendaire de Bretagne vous ouvre ses portes à 30mins à peine du camping nature Le Val de Landrouët en Côtes d’Armor. Riche de nombreux chemins de randonnées, pour les amateurs jusqu’aux plus aguerris, la magie  de la forêt de Brocéliande se dévoilera au fur et à mesure et vous découvrirez monument et légendes au cœur du site en centre Bretagne.

L’Eglise du Graal, un point central de l’histoire !

Ici, la statue de l’abbé Gillard est visible devant l’abbaye se situant a l'ouest de la forêt de brocéliande

Surnommée ainsi de nos jours, l’église Sainte-Onenne de Tréhorenteuc, construite au XIIe siècle, mélange à la fois christianisme et légende arthurienne. C’est grâce à l’abbé Gillard, nouvellement nommé recteur en 1942, qui va prendre en charge la restauration d’un lieu de culte abandonné et tombant en ruine. La paroisse comptant peu d’habitants et ayant perdu une grande partie de ses fidèles, l’abbé va alors transformer l’église chrétienne en un lieu de culture mythologique pour les faire revenir et en attirer de nouveaux.

 

Mosaïque de jean delpech "le grand cerf blanc"A votre sortie il ne vous restera plus qu’à méditer sur la phrase de l’abbé Gillard « la porte est en dedans » …alors, trouverez-vous le Graal ?
La représentation de ce mélange se retrouve dans les vitraux de l’église où vous apercevrez la représentation des Chevaliers de la Table ronde ou sur les tableaux qui représentent des éléments de la légende celte et ceux de la religion chrétienne. La mosaïque de Jean Delpech « le grand cerf blanc » mêle les représentations chrétiennes du Christ en un cerf blanc immaculé et de ses 4 évangélistes en lions auréolés avec des éléments rappelant la forêt de Brocéliande : fontaine de Barenton, arbres et végétation. Pour l’abbé Gillard, le grand cerf blanc appartient aussi à l’histoire arthurienne.

Valeureux randonneur, oseras-tu pénétrer au cœur du Val sans Retour, domaine de la féerique Morgane ?

Si vous vous penchez sur l’Etang du Miroir aux Fées, peut-être apercevrez-vous le reflet de l’une des fées…A l’entrée du site, vous pourrez découvrir le Miroir aux fées dont les eaux sont claires et limpides comme l’argent. La légende dit que cet étang paisible était la résidence de 7 fées qui ne devaient pas s’approcher des humains. Vous devinez la suite ? Et oui, la plus jeune et la plus curieuse d’entre elles désobéit et tomba amoureuse d’un charmant jeune homme. Malgré avoir tout tenté pour cacher leur relation, les fées la découvrirent et se vengèrent…Et celles-ci sont réputées pour être sans merci !

Une oeuvre unique…

Ci-contre, l’œuvre de François Davin : L’Arbre d’Or, au milieu d’arbre calcinés par l’incendie.

Si vous ouvrez l’œil, peut-être arriverez-vous à distinguer au milieu des arbres un éclat de lumière renvoyé par l’Arbre d’Or. Après l’incendie de 1990 qui a ravagé 400ha de lande, l’artiste F.Davin, un an plus tard, décide de recouvrir un arbre brûlé de vraies feuilles d’or symbolisant ainsi la force de la nature a renaître de ses cendres. Cette action montre aussi le besoin de protéger la forêt et la nature si fragiles.

Vous souhaitez faire une pause ? Faites attention où vous êtes car le danger rôde partout au milieu de cette forêt ! Les infidèles ne sont pas très bien accueillis par Morgane, à l’image de son beau chevalier Guyomard qui fut surpris en compagnie d’une autre femme par la fée. Folle de rage, elle les transforma en deux pierres liées ensemble depuis surnommées le Rocher des Faux-Amants. La vengeance est un plat qui se mange froid… Infidèles soyez prudents ou vous ne pourrez plus sortir du Val sans retour!

Le tombeau des druides, demeure de la Dame du Lac

Le jardin aux Moines, site mégalithique à voir lors d’une balade en Brocéliande !

Amis randonneurs qui parcourez le GR37, n’hésitez pas à vous arrêter à l’Hôtié (la maison) de la fée Viviane. Ce site de mégalithiques datant de 4500 ans avant JC est composé de 12 dalles de schiste rouge entourant un cair servant autrefois de tombeau aux druides. Aujourd’hui associé à Viviane, elle y trouvait refuge en attendant Merlin.

Extérieur aux légendes d’Arthur, le site de plus de 20m de long et 5m de large se compose de 27 pierres. C’est le résultat d’une sentence divine tombée sur les moines des alentours qui aimaient organiser des ripailles avec les seigneurs de la région au détriment de leurs devoirs. Ils furent alors changés en pierres pour leur pêché.

Un peu plus haut, la fontaine de Barenton dévoilera quelques mystères…

La fontaine de barenton dans la foret de brocéliande

La fontaine de Barenton a été mise en avant par Chrétien de Troyes qui la mentionne dans son livre Yvain le Chevalier au Lion. Ce dernier pris de l’eau dans la fontaine pour la déverser sur le perron, il déclencha alors une tempête où pluie et orages remplacèrent le ciel bleu en un instant. Puis, après sa victoire face au Chevalier Noir, gardien de la fontaine, le ciel redevint tel qu’il était. Yvain prit alors la place de celui qu’il venait de vaincre pour devenir gardien de la fontaine à son tour. L’eau de cette fontaine est précieuse, bien que bouillonnante elle reste glacée. On lui attribue plusieurs vertus : elle permettrait de soigner la folie, ou encore de pouvoir aider les jeunes femmes à trouver un époux.

Maintenant, si vous avez envie de faire tomber la pluie en Bretagne, vous connaissez le secret !

Au sud, le Château de Trécesson abrite le fantôme le plus connu de Brocéliande

Le château de Trécesson se reflétant sur le lac.

Le château est lié au destin de la Dame Blanche. Vêtue comme une fiancée, une jeune femme est enterrée vivante par un groupe d’hommes au pied d’un arbre. Un braconnier se tient caché à proximité par peur d’être découvert, le braconnage étant interdit dans les bois du seigneur De Trécesson. Il assiste silencieux au terrible spectacle et par lâcheté n’ose pas aller aider la jeune fille une fois ses ennemis enfuis. Lorsqu’elle est découverte par le seigneur et ses hommes, trop longtemps après, elle eut le temps d’émettre un dernier soupir. Depuis cet évènement terrifiant, la légende dit que son fantôme est visible lors de la pleine lune, la Dame Blanche se promenant sur les toits du château. Aurez-vous le courage de vous y rendre pour témoigner des faits

 

Et si vous avez besoin d’un endroit où vous réfugier après avoir réveillé la magie de la forêt de Brocéliande, le village vacances Le Val de Landrouët se fera un plaisir de vous accueillir dans sa structure. Le camping dispose de plusieurs types d’hébergements. Des emplacements sont proposés pour les tentes, caravanes, camping-cars. Et si vous souhaitez plus de confort, Le Val de Landrouët dispose de magnifiques chalets récents, de gîtes pour les plus nombreux, ou de mobil-homes. A vous de faire votre choix !